Flash–Infos :
Création ce mardi 30 novembre 2021 , du ROGAM - CEDEAO (Réseau des Organes de Gestion d'Aide Publique aux Médias - Espace CEDEAO)
Colloque 2021:QUELLES STRATEGIES D’APPUI DURABLE AU DEVELOPPEMENT DES MEDIAS DANS L’ESPACE CEDEAO ?

Détails participant

BURKINA FASO

 

Le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP) lancé officiellement, le 18 octobre 2016, est une structure de financement et d’appui technique au secteur de la presse privée du Burkina Faso. Il a pour Directeur général M. Ag Ibrahim Mohamed, communicateur de formation et de profession. Le FAPP est un Etablissement public de l’Etat(EPE) doté de la personnalité juridique, d’une autonomie de gestion et jouit des prérogatives de droit public. Il est placé sous la tutelle technique du ministre chargé de la Communication et sous la tutelle financière du ministre chargé du Fiances.

  • Ses missions et Attributions

Le Fonds d’appui à la presse privée a pour objet de consolider et de structurer l’appui de l’Etat au développement de la presse écrite privée, de la radiodiffusion sonore et télévisuelle privée et des médias privés d’information publique en ligne afin d’assurer aux entreprises du secteur des conditions favorables à leur mission de service public.

A ce titre, il a pour mission de servir les subventions de l’Etat aux entreprises de presse privées et assurer la sous-traitance au niveau de la distribution de la presse. Il est également chargé de financer et/ou de cofinancer au profit des entreprises privées  de la presse écrite, de la radiodiffusion sonore et télévisuelle et des médias privées d’information publique en ligne :

  • la formation ;
  • les études et conseils ;
  • le développement de la presse privée ;
  • les projets d’intérêt collectif des entreprises de presse privées et des organisations professionnelles des médias.

 

Bénéficiaires directs

Les organes de gestion de l’aide publique aux médias et les acteurs du secteur des médias.

Bénéficiares indirects

Le secteur des médias et les pouvoirs publics de l’espace CEDEAO.