Flash–Infos :
Création ce mardi 30 novembre 2021 , du ROGAM - CEDEAO (Réseau des Organes de Gestion d'Aide Publique aux Médias - Espace CEDEAO)
Colloque 2021:QUELLES STRATEGIES D’APPUI DURABLE AU DEVELOPPEMENT DES MEDIAS DANS L’ESPACE CEDEAO ?

Détails participant

BURKINA FASO

Boureima OUEDRAOGO

Biographie Succincte de Boureima OUEDRAOGO

Né le 29 août 1973 à Ouahigouya au Nord du Burkina Faso, Boureima OUEDRAOGO est Journaliste et Directeur de publication du Bimensuel d’investigation « Le reporter » (www.reporterbf.net ) depuis juillet 2007. Il a commencé sa carrière en juin 1997 aux Editions le Pays où il a été successivement Rédacteur en Chef adjoint, Secrétaire Général adjoint, Secrétaire de Rédaction. Il démissionne en décembre. En juillet 2007, il fonde le Bimensuel Le Reporter spécialisé dans l’investigation et les grands reportages. En octobre 2020, il a lancé le journal en ligne L’InfoH24 : www.infoh24.info

Au plan national, il est depuis mai 2016, le Président de la Société des éditeurs de la presse privée (SEP), la faîtière des entreprises de presse écrite et aussi en ligne. La SEP a pour mission de promouvoir et défendre la liberté de presse et d’expression à travers le développement des entreprises privées de presse écrite et en ligne et de contribuer au renforcement de la démocratie au Burkina Faso. Elle réunit une trentaine d’entreprises écrite et en ligne. En tant que Président de la SEP, M. OUEDRAOGO a été plusieurs fois membre de la Commission de répartition de la subvention de l’Etat à la presse privée. Il a présidé ladite commission en 2016.

Boureima OUEDRAOGO a été également membre du Comité de pilotage du Centre de presse Norbert Zongo de 2015 à 2020. Au plan africain, il est le Secrétaire Général de la Cellule Norbert Zongo pour le Journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest (CENOZO qui couvre l’ensemble des 15 pays de la CEDEAO et la Mauritanie. Il est double Lauréat du Prix de lutte anti-corruption en 2010 et 2012, décerné par le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC).

Bénéficiaires directs

Les organes de gestion de l’aide publique aux médias et les acteurs du secteur des médias.

Bénéficiares indirects

Le secteur des médias et les pouvoirs publics de l’espace CEDEAO.